Discours d'Etzer Vilaire à la mémoire des héros de l'Indépendance, de Charlemagne Péralte... 

Saturday, January 19, 2013

Pleins feux sur Jérémie : Histoire, Souvenirs & Réminiscences...

English Translation is available
Par : Hervé Gilbert herve.gilbert@gmail.com
Sarodj Bertin  posant sur la place Dumas
Nous sommes bien à la veille de la Saint Louis, la fête patronale de Jérémie, le rendez-vous annuel traditionnel des Jérémiens vivant en Haiti et en diaspora. La Saint-Louis a de tous les temps constitué le jour le plus fêté de l'année. C'est aussi la fête des amoureux, des vacanciers et c'est aussi prétexte à bien des folies, des excès de boissons, etc…

Citadins, hommes femmes et enfants, villageois, touristes de la capitale et de l'étranger, tout le monde prend part à cette fête et la célèbre avec beaucoup de ferveur. Je me rappelle que lors des traditionnels bals à Versailles Night Club et à Stella Nigh Club où la tenue de ville était de rigueur à l'époque, pour y participer, certains hommes n'ayant pas un costume se mettaient à la recherche d' un veston parfois « anba matla » pour se vêtir. Dans la soirée, le jour de la Saint Louis, tous les hommes devraient être «bwòdè e chelbè» De nos jours, ce n'est plus la même tradition; on peut être de la fête même en sandales, les choses ayant beaucoup changé…


La procession de la St-Louis à Jérémie - Cliquez pour agrandir
La Saint Louis est une fête chrétienne marquée par la grande messe du 25 Août, précédée ou suivie d'une procession dans l'après midi. En ce jour-là, l' intérieur de la cathédrale de la ville est décoré dans toute sa splendeur. La Saint-Louis est aussi une fête politique marquée par un te deum et une parade militaire et estudiantine à travers la ville . Fête aussi du Dieu « Agwe » en qui les marins et pêcheurs du bord de mer célèbrent la fête de l'eau . Commencée depuis le 15 Août, à Numéro deux , jour de la l'Assomption , la fête de la Saint Louis se poursuit pendant 10 jours durant lesquels la ville connait une activité différente des autre mois de l'année . Nous dédions une pensée spéciale aux pèlerins, vacanciers de partout qui font le déplacement en cette occasion de retrouvailles des parents et amis éparpillés à travers le monde, votre passage durant la Saint-Louis devant apporter quelques choses de positif à cette ville que nous tous disons chérir encore... Pour parler franc, c'est exactement ce dont a besoin cette ville de Jérémie.

Maintenant, nous vous invitons à un petit voyage à Jérémie au cours duquel vous apprendrez un peu de son histoire à travers le temps et revivrez quelques souvenirs et réminiscences en compagnie d'un Jérémien nostalgique.

Vue partielle de la baie de Jérémie - Cliquez pour agrandir 
Cette année ramène le 256ème anniversaire de la fondation de: Jérémie, la Cité des Poètes (1756 -- 2012) Jérémie est située à l'extrème pointe de la péninsule du Sud, elle est le chef lieu du département de la Grand'Anse, à la fin du 20ème siècle la superficie de la ville et de ses environs était de 455 km2. Le département de la Grand'Anse comptait environ 95 144 habitants.
D'où vient le nom de Jérémie attribué à la métropole de la Grand Anse? Jusqu'en 1756, Jérémie s'appelait "Vieux Bourg de la Grand'Anse", une petite localité située à Testas.

1754, un cyclone ravagea le vieux Bourg et des pirates anglais l'ont pillé deux ans plus tard, les habitants ont décidé de reconstruire la localité et de la transporter ailleurs. Un peu plus loin de Testas, il y avait un vieux pêcheur français nommé Jérémie qui s'y était déjà établi dans le coin et les habitants du Vieux Bourg ont décidé de le rejoindre. Ainsi, le Vieux Bourg de la Grand'Anse a été relocalisé au nom de Jérémie. Vu sa situation géographique par rapport au (Canal du Vent) Jérémie reste l'une des principales cibles des intempéries .
De nombreux ouragans et cyclones l'ont balayée, ravagée et y ont causé beaucoup de dommages, parmi lesquels:

1.Le cyclone du 28 Septembre 1873.
2.Celui du 12 septembre 1875
3.L'ouragan de 1935 qui balaya le premier pont de la Grand'anse
4.Le cyclone Hazel qui la brossa sévèrement le 11 Octobre 1954
5.le cyclone de 1958 connu sous le nom d'Ella
6.Le cyclone Flora qui emporta la toiture de l'Hôpital Saint Antoine
7.Cléo qui la frappa le 24 Octobre 1964
8.le cyclone Cléo y fit 192 victimes
9.5 Août 1980 : Cyclone Allen .

Le pont de Dumarsais Estimé
10.Le dernier en date demeure le cyclone de 1994, Gordon Le pont Estimé a été inauguré en 1950, suite à la destruction en 1935 du premier pont de la Grand'Anse et les Jérémiens de moins de 50 ans n'en ont jamais entendu parler, n'en ont jamais vu une photo, n'ont jamais entendu parler de l'inondation de 1935 qui emporta à la mer des centaines de cadavres, l'ancien pont en fer construit sous la présidence de Hyppolite.

Ouvrons une parenthèse pour écrire sans l'ombre d'un doute que Jérémie a aussi produit des Hommes et des Femmes de grande valeur et qui se sont illustrés tant du point de vue politique, littéraire, artistique ou religieux.
Plus proche de nous, nous noterons que l'ancien président d'Haïti Francois Denys Légitime fut un jérémien, né à Testas. De plus, parmi les nombreux députés et sénateurs qui ont représenté Jérémie nous ne pouvons passer sous silence Me Auguste Garoute, Antoine Marc et particulièrement Me Herman Jérome qui a joué un grand rôle dans la révolution de 1946 et qui s'est toujours distingué par ses brillantes et énergiques interventions à la Chambre.

Et pour fermer cette parenthèse, notons que dans l'actuel gouvernement en Haiti , six jérémiens occupent les portefeuilles ministérielles nonobstant les ministres  Serge Fourcand ,Verrier, Bernard et Bontemps originaires ,de Jérémie qui ont été aussi ministres dans les récents gouvernements. Cependant, n'oublions pas toutefois, ce poto-mitan du nom de Max Dorismond, cet écrivain hors pair qui a dédié sa plume au bien-être de sa ville natale. Il n' a jamais cessé d'interpeller ces congénères à s'asseoir pour un dialogue constructif aux fins de sortir Jérémie de sa torpeur.

Mgr Guy Sansaricq
Soulignons avec grand plaisir que le premier évêque d'origine haïtienne de l'église catholique américaine et le premier noir à accéder à un tel rang au sein du diocèse de Brooklyn est natif de Jérémie. Il se nomme Mgr. Guy Sansaricq.
Nous devons signaler aussi le rôle des jérémiennes à la Congrégation des Filles de la Sagesse. Mentionnons d'abord que la paroisse de Jérémie vient d'avoir 130 ans et la première religieuse originaire de Jérémie a été soeur Virginie Chass.
Disons aussi avec fierté que la plus jeune Provinciale c'est-à-dire responsable de toute la Congrégation de la Sagesse en Haïti a été une Jérémienne :en l'occurence Sœur Anne de la Sagesse née Léonide Joseph. La première religieuse noire nommée Supérieure Générale de cette Congrégation dans le monde entier a été une Jérémienne. Elle avait sa résidence à Rome. C'est Sœur Ludovique Marc.

Le bateau Trois Rivières, le principal cabotage de Jérémie

Grâce à son climat, la région de Jérémie produit en abondance des fruits nourrissants et une grande quantité de vivres alimentaires comme la banane, l'igname, (l'arbre-véritable ou lam-véritable) ...etc Malgré l'inexistence d'un réseau routier adéquat, le département de la Grand'Anse représentait autrefois le grenier de Port-au-Prince.  Notre production alimentaire était distribuée dans la capitale grâce à un service de cabotage déficient, très souvent affecté par les Nordés* qui ont toujours handicapé le commerce des « Madan Sara ».
D'après certains historiens , le premier plan de la ville a été élaboré par Desnoyelle qui fut un arpenteur. Un nouveau plan sera présenté vers 1760 par l'arpenteur Vaudreuil Laporte et les premières constructions ont démarré à Fontaine Mangot. La famille Boncy serait parmi l'une des premières familles répértoriées à Jérémie. Les premières rues tracées furent: - La rue de la Marine ou rue du Commerce qui devient la Grande Rue - La rue des Philosophes, actuellement rue Fond Augustin - La rue des Philanthropes, aujourd'hui rue Eugene Margon.

L'autre note historique à signaler est en référence à cet esclave marron des années 1800 qui devint commandant de l'Anse d'Hainault et fut général de l'armée indigène lors de la guerre de l'Indépendance. Nous voulons parler de Jean-Baptiste Terrier dit Goman, un fils de la Grand'Anse originaire de Beaumont. La caserne de Jérémie ou actuel commissariat du district de la ville de Jérémie et la place d'armes ci-devant « Place Dumas » depuis sa création à la fin du 19 ème siècle portent maintenant le nom de Goman. Un changement de nom qui avait été fait entre 2002 et 2003 quand les dirigeant locaux décidèrent d'effacer le nom d'Alexandre Dumas -fils du général Dumas- sans même ériger un mémorial dans ce lieu plutôt historique vu que le premier avait pris naissance à Latibolière (un faubourg de Jérémie).

Vue aérienne de la ville de Jérémie - Cliquez pour agrandir
A gauche, on voit le fleuve de la Grand'anse qui termine sa
course dans la mer; au milieu on peut voir le quai avançant
dans la mer. A l'avant-plan on peut voir la zone du littoral com
munément appelée la Pointe.                                                        

A tout visiteur, Jérémie, cette ville inspiratrice, offre un paysage pittoresque...Que ce soit cette mer bleue dont le clapotis des vagues nous fait découvrir l'Anse d'Azur, que ce soit ce soleil rouge vif qui pointe à l'horizon annonçant le lever du jour, ou encore la verdure des champs qui respirent toujours le printemps . Tout nous porte à rêvasser et l'on comprend bien pourquoi de nombreux jérémiens se sont plongés dans le sein de cette nature comme pour adhérer au conseil de Lamartine « mais la nature est là qui t'invite et qui t'aime…
Cependant, nous osons écrire qu'actuellement Jérémie s'est endormie. Elle va un de ces jours se réveiller, nous en sommes certains. Et nous tenons pour preuve le fait que beaucoup de ses fils et filles tant aux USA, au Canada ou en France ont choisi leur ville natale pour vivre paisiblement leurs années de retraite.

*Nordé ou Nordet: vent soufflant sur la baie de Jérémie venant du nord-est de temps en temps, causant une mer démontée bien souvent dangereuse pour les bateaux de cabotage.

Sources de référence : Eddy Cavé (de mémoire de jérémien), Max Dorismond ,Chancy Charles, et Arthur Rouzier dans les belles figures de l'intelligence jérémienne du temps passé au temps présent.

par:Herve Gilbert herve.gibert@gmail.com







Pour voir d'autres photos de Jérémie, cliquez ici .... Jérémie en photos

Messe solennelle de la Saint-Louis le 25 Août 2015


Boulpik Twoubadou nous chante "Jérémie"



Lire dans même rubrique :