Discours d'Etzer Vilaire à la mémoire des héros de l'Indépendance, de Charlemagne Péralte... 

Thursday, March 14, 2013

Un nouveau pape pour le Vatican - Dieu s'est réveillé !

Un nouveau pape pour le Vatican - Dieu s'est réveillé !

Le nouveau pape, le 266ème élu Pontife, est le Cardinal argentin Jorge Mario Bergoglio l'ancien Archevêque de Buenos Aires qui prend le nom de François 1er. Il est le premier Jésuite et le premier d'Amérique latine élu Pontife.
 
Par Max Dorismond mx20005@yahoo.ca
Dans son homélie d'adieu, Benoît XVI avait déclaré que «Dieu s'était endormi». Au grand étonnement du monde, nous venons de constater qu'il s'est réveillé pour prendre la direction de sa barque et le confier à qui le coeur lui en dit.
La fumée blanche, annonçant l'élection d'un
nouveau pape.
En réalité, tous les yeux étaient braqués sur la cheminée, les forces contraignantes qui avaient joué dans les plates-bandes de Benoît XVI étaient foncièrement actives et le monde appréhendait la venue d'un pape italien, de crainte de continuer avec le statut quo ante, quand la mafia de tous les clans, de tous les noms et de tous les démons opéraient en roi et maître. La table était mise. Le scandale, le Vatileaks avait surpris bien des croyants et leur stupéfaction les a mis sur la piste des voyous et des histoires inélégantes qui hantent les murs de la Sainte Église dans des magouilles innommables, des malversations ineffables et des mœurs dépravées à damner un saint. Ils ont découvert le double fond des barils où se cachent les entorses à leurs vœux.

Dans sa divine bonté, Dieu a planché sur la continuité en regardant plus loin qu'en dessous de ses talons pour ne pas choisir un conseiller muet et passif. C'est bien vrai, «le silence est d'or, mais il est des silences qui tuent : plus précisément, le silence qui tait le mal pour éviter les scandales, peut confiner à la complicité pour qui sème l'ivraie». Par conséquent, Il a opté pour l'Amérique du sud, le pays des adeptes de « la théologie de la libération», en choisissant pour la première fois un Jésuite pour le Vatican. En l'espace de 24 heures, il n'a pas lésiné dans le jeu des coulisses. Il avait bien constaté que sa relation avec les humbles et les démunis étaient en contradiction avec l'arrogance de certains pouvoirs. Il a opté pour la continuité sur les traces de Jean-Paul II. Le peuple attendait sur la place Saint Pierre de Rome, les yeux rivés sur la cheminée. A 13 hrs.13, ce 22 -03-2013, une fumée blanchâtre apparait timidement et étend son manteau comme un drap blanc, pour faire litière sur le toit. La foule, jusqu'ici bon enfant, crispée et silencieuse bondit d'un bloc et s'écrie Viva il Papa, Viva il Papa, pour saluer bruyamment : JO-SE MA-RI-O BER-GO-LI-O dit François Ier.
Qui est ce nouveau pape ?
Accédé à la papauté le 13 mars 2013, le pape François Ier est né en Argentine d'une famille d'immigré italienne le 17 décembre 1936 à Buenos Aïres. Il reçut le nom de Jose Mario Bergoglio, fut ordonné prêtre le 13 décembre 1969 par Jose Ramon Castellano et consacré en le 27 juin 1992 par Antonio Quarracino et nommé Archevêque de Buenos Aïres (1998-2013). Il a fréquenté la faculté de Théologie et de Philosophie de San Miguel, Buenos Aïres. Sa devise : «Miserando atque elegendo» «Pitoyable, mais choisi».
Il est connu pour son humilité personnelle, son conservatisme doctrinal et pour son engagement envers la justice sociale. Son style de vie simple a contribué à bâtir sa réputation. Il vivait dans un petit appartement, plutôt que dans la résidence du palais des évêques, a abandonné sa limousine avec chauffeur en faveur des transports en commun et aurait fait cuire lui-même ses repas. En fait, le cursus de François est-il compatible avec les visées de certains brigands de la sainte citée? Sauf le temps nous le dira. Toutefois à ses premiers balbutiements, on constate ses inquiétudes et sa première prière le confirme.
Un pontife inquiet
En effet, ses premiers mots adressés aux fidèles sur la Place Saint-Pierre et au monde entier, fut : «Je veux vous demander une faveur avant de vous accorder ma bénédiction. Je vous demande votre prière qui est la bénédiction d'un peuple pour son évêque».Il s'incline alors pour recevoir la bénédiction des fidèles.
Le symbolisme de ce geste semble être le précurseur d'un orage annoncé. François 1er, a-t-il des prémonitions? N'étant pas du sérail, son Excellence a entendu des vertes et des pas mûres et n'ignore point l'existence des forces souterraines qui sapent les fondements de Rome. D'ailleurs, le côté tragique et burlesque des documents dérobés et la démission du prédécesseur n'a pas échappé aux victimes qui réclament justice et réparations à cors et à cri.

Pape Francois 1er s'adressant à la foule massée sur la place Saint Pierre


Déjà, l'association des compagnes et d'ex compagnes des prêtres monte aux barricades. Vus les scandales qui ont émaillé les rangs de l'Église, personne ne baisse plus la tête ou ne rase plus les murs de honte. Les maîtresses des prêtres ne restent plus silencieuses. Pancarte en mains, elles étaient là aussi, cette semaine sur la Place Saint-Pierre de Rome, réclamant la fin du célibat des prêtres. On rencontrait l'association, telle : «Plein Jour» de France, Zofra, de la Suisse ou Good Tidings des États-Unis…etc.

Célibat des prêtres : une question d'héritage et de gros sous
Entre autres, sais-tu pourquoi les prêtres sont célibataires et doivent faire preuve de chasteté? Non! Alors, tiens-toi bien sur ta chaise. Voilà : Au deuxième concile de Latran, en 1139, le pape Innocent II décida d'imposer la règle du célibat, pour la pure et simple raison que voici : «quand le prêtre marié décédait, il léguait ses biens à sa femme et à ses enfants. Alors, l'église catholique de Rome, voulant récupérer l'héritage de ses serviteurs, décida d'exiger leur célibat. C'était une question de gros sous». (Voir le livre d'Angélyne Vallée : « Rose sous les canons». Dans son recueil, Angélyne, ancienne compagne de prêtre, déclare : J'affrontais une rivale qui n'en était pas une. L'Église était sa femme» Quelle tristesse!  

Posons-nous la question : Combien d'enfants et de femmes ont été abandonné sans un sous sur le trottoir quand un prêtre fait ce choix….? C'est à avoir froid dans le dos pour ces gens qui nous parlent de la charité, de l'amour du prochain….etc. C'est à perdre son latin. En fait, faut saisir l'équation, un prêtre n'a ni compte en banque, ni emploi, ni pension de retraite. Qui dit mieux!

Dans le livre de la religieuse et sexologue, Marie Paul Ross, «Je voudrais vous parler d'amour et de sexe», (Édition Michel Laffont), l'auteure soutient que « 80% des religieux ont failli à leur promesse de célibat sacerdotal». Qua-tre-vingt-pour-100! Combien de petits enfants sont nés de ces relations clandestines? Que de souffrances!
 
Cet aparté ou ce détour a été effectué dans un but précis : jauger le poids des problèmes sur les bras du nouveau pape. C'est la pointe de l'iceberg. Nous comprenons l'objet de son inquiétude. Par conséquent, nous avons l'obligation, à partir de maintenant, de prier pour son sacerdoce.

Benvenido il Papa.

Max Dorismond  mx20005@yahoo.ca    
Quelques images retrospectives du Pape François 1er


Dans cette photo non datée Jorge Mario Bergoglio,archevêque de Buenos Aires, à droite, baise la main du défunt pape Jean-Paul II lors d'une cérémonie au Vatican.
le cardinal Jorge Mario Bergoglio procèdait à une messe en l'honneur du Pape Jean-Paul II à la cathédrale de Buenos Aires, le 4 Avril, 2005
Pape Jean Paul ll et le cardinal Jorge Mario Bergoglio lors d'une visite au Vatican
 
 
 Le Cardinal Jorge Mario Bergoglio lors d'une visite au Vatican sous le Pontificat de Benoit XVI.