Discours d'Etzer Vilaire à la mémoire des héros de l'Indépendance, de Charlemagne Péralte... 

Saturday, March 4, 2017

Décès de Thierry Gardère, patron du Rhum Barbancourt

Thierry Gardère, patron de la Société du Rhum Barbancourt est décédé
Thierry Gardère, 65 ans, patron de la Société du Rhum Barbancourt, l’une des marques les plus connues et la plus associée à Haïti, s’est éteint sur la route devant le conduire à l’hôpital en début d’après-midi après avoir ressenti un malaise respiratoire, le mercredi 1er mars 2017.

« Il a été conduit de sa résidence secondaire à Cyvadier, Jacmel, jusqu’à chez lui à Port-au-Prince vers 11 heures du matin. Une fois arrivé, il s’est plaint d’un malaise, il avait de la difficulté à respirer. Conduit d'urgence à l’hôpital, il est mort en chemin. Cela s’est passé très vite. Il paraît que c’était une embolie pulmonaire. Il avait des problèmes cardiaques depuis une quinzaine d’années », a confié au journal William Eliacin, directeur administratif et financier de la Société, très secoué par cette disparition soudaine.

Un rhum de renommée mondiale
« C’est une grosse perte pour le pays, pour la compagnie. Il était notre potomitan », a poursuivi William Eliacin, qui travaille aux côtés de Thierry Gardère depuis 1976, année du retour au pays de cet héritier de la dynastie Barbancourt au terme de sa formation en génie industriel. Thierry Gardère avait pris la succession de son père en 1990. Il avait su garder le flambeau et assurer la transition de la compagnie dans la modernité, a expliqué William Eliacin. «Pour Thierry, nous devons aller de l’avant», a-t-il-indiqué au Nouvelliste, mercredi soir.

« C’était un homme calme, un grand timide avec beaucoup de lucidité, de vision, de sagesse, un grand mécène aussi. C’est une perte pour le pays, pour le conseil d’administration de la UNIBANK dans lequel il siège depuis la création de la banque », a indiqué Max E. Chauvet, lui aussi membre du conseil d’administration de la banque cinq étoiles. « Thierry Gardère avait pris la succession de son père et fait de Rhum Barbancourt l’un des fleurons de notre industrie », a souligné Max Chauvet, qui a présenté ses condoléances émues à la famille du défunt, particulièrement à sa femme et à sa fille unique.

le rhum Barbancourt 15 ans
« Thierry Gardère était un industriel de haut niveau, le genre qui ne court pas les rues. Il a su garder le flambeau de cette entreprise de renommée mondiale », confie pour sa part Bernard Craan, président du Forum économique du secteur privé. La simplicité de Thierry Gardère, sa proximité avec ses employés, son sens de l’innovation ont marqué Bernard Craan. « C’est une grande perte pour Haïti », a-t-il dit.

«C'est avec choc et tristesse que nous avons appris le décès de M. Thierry Gardère, président directeur général de la société Rhum Barbancourt. M. Thierry Gardère, membre fondateur et ancien président de l'ADIH, était un pilier du secteur privé et un grand mécène pour l'activité culturelle haïtienne. La société du Rhum Barbancourt est la plus vieille entreprise agro-industrielle du pays (plus de 150 ans) et la plus grande productrice de rhum. M Thierry Gardère représentait la 4e génération.Toutes nos condoléances à sa famille, aux secteurs des affaires et culturel», a écrit Geoges Sassine, président de l'ADIH. «

Vraiment un homme de bien! Low key! Grande simplicité, aucune arrogance! Bonne manière! Un bon citoyen! Triste! Triste! Triste!

65 years old. Notre génération!», a écrit l’ex-secrétaire d’Etat au Tourisme, cheville ouvrière de société d'exploitation du site touristique de Labadee et philanthrope, Maryse Penette Kédar, sur sa page facebook où des réactions de tristesse, de sympathies et de reconnaissance de l’immensité de la perte pour le pays. “ Sad !!!really sad !!!RIP », a commenté Philippe Vorbe, homme d’affaires, chroniqueur sportif et ancienne gloire du football en Haïti.

Thierry Gardère était un industriel de haut niveau
Pour Frantz Duval, rédacteur en chef du quotidien Le Nouvelliste, Thierry Gardère est et demeure avant tout un mécène et un grand ami de la culture haïtienne qui a permis l'émergence de nombreux projets artistiques et culturels. «Livres en folie, Artisanat en fête et Musique en folie, pour ne citer que ces grands événements populaires ne seraient pas devenus ce qu'ils sont sans l'appui et le financement de la Société du Rhum Barbancourt et on ne compte plus les activités et les initiatives qui bénéficient du soutien de cette entreprise», a soutenu M. Duval.

«Les bonnes manières de Monsieur Gardère étaient légendaires. Pour ne rien déranger au pays qui festoyait, il est mort le mercredi des cendres», a conclu Frantz Duval.

Le rhum Barbancourt est
un produit sacré en Haïti
En 2012, lors d’une cérémonie marquant les cent cinquante ans de Rhum Barbancourt, Thierry Gardère, quatrième génération de la famille Gardère à la barre, a salué la mémoire de son père qu'il qualifie de « visionnaire ». « Mon père m'a enseigné ce que je sais aujourd'hui. Depuis 1990 nous perpétuons la tradition d'excellence, et je suis fier d'entrer dans cette belle histoire. Barbancourt est une vitrine pour Haïti, car c'est le seul produit à être vendu dans quatre continents, dans plus de dix pays. La cinquième génération est en France, en Angleterre, aux Etats-Unis et continue à se former pour se préparer à la succession », avait précisé Thierry, sans se départir de son sourire enchanteur. « Je remercie tout ce beau monde qui est venu fêter avec nous. Tous ceux qui se sont déplacés exceptionnellement pour cet évènement, votre support est notre force. Merci à nos consommateurs, nos planteurs et nos distributeurs ; sans vous rien ne serait possible. La liste est trop longue pour citer tout le monde, mais je vous suis éternellement reconnaissant. Un merci particulier à mon bras droit, William Eliacin, pour son support inconditionnel et pour son courage », avait continué Thierry Gardère qui avait levé son verre à cette belle réussite. « Barbancourt, le rhum des connaisseurs, souvent copié, jamais égalé », avait-il souligné.

La Société du Rhum Barbancourt fut fondée le 18 mars 1862 par Dupré Barbancourt, originaire de la Charente, France, qui utilisa pour son rhum la méthode charentaise de double distillation utilisée pour le cognac et le vieillissement en fût de chêne du Limousin. « Le Rhum Barbancourt est un produit sacré en Haïti depuis son lancement. On s'en sert aussi bien dans les cérémonies vaudou que comme médicament. Les protestants l'offrent en cadeau et n'estiment pas qu'il s'agit d'une boisson alcoolisée. C'est du rhum, notre rhum, le Barbancourt ». L’entreprise et Haïti sont aujourd’hui orphelines de Thierry Gardère 

Source : Le Nouvelliste
Illustrations:HCC