Discours d'Etzer Vilaire à la mémoire des héros de l'Indépendance, de Charlemagne Péralte... 

Monday, December 14, 2015

Alcénat Zamor, nouveau ati national

Alcénat Zamor
nouveau ati national
Le lendemain de son élection, Alcénat Zamor a été présenté au grand public par la mambo Euvonie Georges Auguste qui a assuré l’intérim pendant quelques semaines, comme ati national en remplacement du défunt Max Gesner Beauvoir

Elu à l’unanimité par les représentants de la Confédération nationale des vaudouisants haïtiens (KNVA en créole) à travers les dix départements, le hougan Alcénat Zomor, qui officie dans sa ville natale, à Gros-Morne, est dorénavant le deuxième ati national - chef suprême du vaudou. « C’est un professionnel du vaudou, âgé de 60 ans, que nous avons choisi d’après les critères préétablis », a déclaré l’empereur Joseph Jean Ricard, responsable de communication du KNVA. 

Alcénat Zamor, qui s’est présenté comme un hougan de carrière avec 42 ans  au compteur dans le sacerdoce, à Gros-Morne, a été ces dernières années un des lieutenants de l’ancien ati national, décédé le 12 septembre dernier. Il a un mandat de 7 ans, renouvelable tacitement, selon la mambo Euvonie Auguste. Le natif de Gros-Morne est investi de ce titre d’ati national, après qu’il a devancé six autres concurrents aux élections organisées le 10 décembre 2015. 

Mambo Euvonie Auguste
Le nouveau chef suprême du vaudou, pas très inspiré dans son discours, a brièvement fait état de sa nouvelle mission à la tête du secteur vaudou qui vient de connaître un schisme quelques jours après la mort de Max Beauvoir au mois de septembre dernier. « Notre rôle consiste à rassembler tous les vaudouisants malgré nos différences. Les dissidents ont toujours leur place, je les attends à bras ouverts », a-t-il indiqué avant de les sommer de revenir.

Par ailleurs, la communauté vaudouisante a voulu fixer sa position sur la conjoncture actuelle cristallisée par la crise postélectorale. Selon une note, dont le journal a obtenu copie, elle prend le contre-pied de la logique de transition, quelle qu'en soit la durée. Les vaudouisants, qui se sont déclarés pour la commission de vérification souhaitée par le groupe des huit candidats à la présidence, ont réclamé une solution à l’haïtienne afin d’éviter le chaos qui se profile à l’horizon: « Le secteur vaudou est contre la transition. Qu’elle s’étende sur un mois ou sur un an. Nous invitons les acteurs, de préférence, à dialoguer, à se concerter et à trouver une solution à l’amiable pour le bonheur du peuple haïtien », poursuit la note. 

La cellule de communication invite tous les hougans, mambos et autres pratiquants du vaudou à participer à la grande cérémonie d’intronisation du nouveau ati national, le hougan Alcénat Zamor, le 7 mars 2016 sur la place des Gonaïves.

Source : Ricardo Lambert et Emmanuel Thélusma /  Le nouvelliste