Discours d'Etzer Vilaire à la mémoire des héros de l'Indépendance, de Charlemagne Péralte... 

Friday, July 26, 2013

Eddy Cavé – Un écrivain laborieux et captivant

Par : Max Dorismond mx20005@yahoo.ca

Eddy Cavé
Durant le seul trimestre de 2013, j'ai reçu coup sur coup d'Eddy Cavé un premier livre intitulé : Typographie et corrections d'épreuves pour tous, ensuite, un fascicule : Dialogues imaginaires sur le langage clair et simple, accompagné d'un Hommage posthume à Jean Kerby, le jurilinguiste canado-haïtien qui l'a initié à la fin des années 70 au langage clair et simple. Ce n'est pas fini. Pour ce passionné de l'instantanéité, dont la préoccupation principale et l'objectif final demeurent la transition du français au créole, la simplicité et la clarté du langage doivent être le pivot autour duquel devrait s'articuler toute initiative d'envergure de communication de masse. Il y voit aussi un moyen de mettre fin à la valse-hésitation de tous ceux qui veulent contribuer à offrir à la langue naturelle du pays la chance de s'épanouir sans heurt et sans contrainte.

Je souscris positivement à cette stratégie, puisque la traduction du français  au créole ne peut se faire avec des phrases dithyrambiques, ampoulées, tarabiscotées venues d'un autre âge. Pensons-y à deux fois. C'est un retard à combler au plus pressant. A l'heure du numérique, pouvons-nous continuer à patauger encore longtemps dans l'oralité, l'une des causes de notre mal développement. Même s'il est trop tard pour certaines générations, le moment est venu d'entamer cette transposition vers le créole avec des textes français ou anglais simples, précis et clairs. Donc, de là à appliquer la méthode de Cavé, avons-nous d'autres choix? Il a, toutefois, le mérite de poser le premier jalon.
 

Eddy, s'est effectivement attelé à la tâche et m'a offert un autre manuscrit de plus de 200 pages : Le langage clair et simple - un passage obligé….». Le titre ne peut souffrir de détails. Il ne laisse aucun doute sur les prétentions de l'auteur. Le recueil n'est pas encore sorti au moment où j'écris ces lignes, mais votre attente ne sera pas de longue durée. Ce manuscrit, une courtoisie de l'auteur, fut très agréable à lire. Que nous réserve encore ce prolifique écrivain. Ah! Surprenant Eddy. Déjà, il me parle d'un autre titre, Pouvoir des mots et pratique raisonnée de la grammaire.
Figurez-vous ma surprise, moi, un dévoreur de bouquins. Chaque  morceau de papier m'intéresse au plus haut point. C'est ce qui explique ma raison de voir dans les notes ou écrits de tout un chacun, un trésor caché, une richesse inestimable, un ami qui peut remonter nos ailes quand la vie nous assène de durs coups sur la gueule.  Dans Typographie, Cavé m'a surpris les culottes à terre en m'apprenant un tas de petites choses d'une simplicité désarmante auxquelles je ne me suis jamais attardé. En un mot, il a aussi répondu à diverses questions, grandes et petites, que je ne me suis jamais posé, par exemple : comment sont numérotées les pages d'un livre ou encore, y-a-t-il une page «1» dans un livre. La réponse est simplement non! De même je n'avais jamais remarqué toutefois que  les pages de droite sont identifiées par un chiffre impair, les pages de gauche par un chiffre pair. C'est élémentaire, mon cher Watson! Dans notre petite logique, si on commence par le chiffre «1», automatiquement, «2» sera le suivant. Donc, après la page de garde, les dédicaces ou les remerciements, on devrait pouvoir commencer le texte proprement dit par n'importe quel chiffre pair et impair. Eh bien, Non!

Par convention, pour éviter qu'un livre ne commence par un chiffre pair à droite, il faut insérer quelque part, quelques pages blanches de plus. Regardez le premier livre qui vous tombe sous la main et vous m'en direz. Voyez-vous, les Pic de la Mirandole d'Haïti, on apprend à tout âge. Attention! Je vous connais, je ne dis pas que vous ne le saviez pas non plus. Mais une chose est sûre, moi, je l'ignorais royalement.

Par ailleurs, l'ouvrage de Cavé peut être utile à tous ceux qui aspirent à un métier pour lequel ce bouquin est taillé sur mesure : La Typographie. On y trouve pour commencer, le traitement de textes, l'infographie, la correction d'épreuves…etc. Tous les secrets de cet art ont été notés dans l'ouvrage. En pensant à la percée inévitable du livre numérique, on pourrait croire qu'Eddy est arrivé avec son livre trop tard dans un monde trop vieux. Je crois qu'il  a fait œuvre utile en nous le proposant. Même s'il ne reste au livre papier que quelques années, peut-être 20 à 25 ans, dans les pays sous-développés, selon certaines prévisions, le livre de Cavé est appelé à y demeurer. Il est en effet conçu pour contribuer à assurer également la qualité du livre électronique qui devra être égale à celle du livre papier. Ce n'est pas un rêve!

Tel que nous le connaissons aujourd'hui, le livre papier est appelé à disparaître. Pour les adeptes de la protection de l'environnement, c'est une sacrée nouvelle. Finie la coupe irrationnelle du bois. Pour les conservateurs et collectionneurs, c'est une aubaine. Les interfaces électroniques ou numériques sont en train d'occuper le haut du pavé. Tous les livres, dont les noms nous avaient chiffonnés les oreilles au cours de nos  humanités, surtout en littérature française, se trouvent gratuitement sur le Net aujourd'hui. Avec une tablette électronique, on peut les télécharger et revoir ou revivre tous les textes que nos profs de littérature nous faisaient copier au p'tit bonheur sur un cahier de 35 sous. Exemple : toutes les fables de Lafontaine, les œuvres de Racine, Hugo….Jules Verne, s'il ne faut citer que ceux-là.
Quant à son dernier né, Le langage clair et simple, un passage obligé, ouvrage encore en atelier, nous ne pouvons pas trop en parler, bien que l'auteur n'en fasse aucun mystère. Il a même lancé publiquement à Montréal récemment l'idée d'une campagne de promotion du langage clair et simple pour Haïti.  

 Alors, chers lecteurs, ce diseur de Cavé qui a toujours quelque chose à nous apprendre, à nous conter, ne cessera de nous surprendre. Même en agonie, à la fin de son passage sur terre, certains vont lui prêter l'oreille pour savoir s'il n'a pas d'autres secrets à livrer avant le grand depart. 
Max Dorismond mx20005@yahoo.ca