Discours d'Etzer Vilaire à la mémoire des héros de l'Indépendance, de Charlemagne Péralte... 

Wednesday, February 27, 2013

Le fabuleux destin de Nana Mouskouri

Le fabuleux destin de Nana Mouskouri

Par : Max Dorismond mx20005@yahoo.ca


 Chers lecteurs et amis
Nana Mouskouri
Écrire sur les problèmes du monde et ceux d'Haïti en particulier est mon passe-temps. Aujourd'hui, j'ai changé de registre pour vous inviter à la relaxation sur un autre sujet, que je pense, pourrait apporter un peu de baume dans votre quotidien survolté. Voilà, je me fais le plaisir de partager avec vous, une voix, une chanteuse qui se passe de commentaire et qui a pris congé de la scène en 2007. Elle se nomme : Nana Mouskouri.

Je n'ignore pas que le nom ne vous soit point étranger, mais une minute pour la détente serait toujours bénéfique à son décideur. Nana ne saurait passer en Amérique sans que j'aille l'entendre chanter. Tout chez elle m'attirait, sa personnalité, sa voix, sa grâce, sa féminité et encore ses nombreuses interprétations, qu'elles soient en grecque, en français, en espagnol ...en allemand ou je ne sais quoi. Sa voix m'attirait comme un aimant. Pour l'entendre, à mes yeux, le prix n'avait pas d'importance. Elle me rappelle à chaque fois cette icône de chez nous, notre Martha nationale, en l'occurrence la grande, l'unique Martha Jean-Claude avec la même timbrée qui m'avait fasciné, la même mesure, la même mélancolie et que j'avais eu l'occasion d'entendre une seule fois de ma vie en Amérique, dans les années 80, lors d'une tournée d'adieu à la fin de sa carrière.

Ile de Candie
Nana Mouskouri, de son vrai nom, Ioánna Moúskhouri, est née le 13 octobre 1934 à La Canée (Crète), une île Grec, autrefois appelée «Île de Candie». Chanteuse confirmée, elle a vendu plus de 300 millions d'albums à travers le monde au cours de sa carrière s'échelonnant sur plus de cinq décennies, la consacrant l'artiste ayant vendu le plus de disques. Elle a enregistré ses chansons dans plusieurs langues incluant le français, le grec, l'allemand, le néerlandais, l'italien, l'espagnol, le japonais et le gallois. Nana a deux grands enfants, Nicolas et Hélène Petsilas dit Lenou avec qui elle a chanté à Montréal à la «Place des Arts». Surprise, sur prise, Nana s'est mariée pas trop longtemps, ce fut hier, en janvier 2003. Elle a convolé en justes noces avec André Lachapelle, son producteur depuis les années 60.

Ses lunettes sont avec celles, d'Elton John, les plus célèbres au monde
Fait exceptionnel de la nature, Nana est née avec une seule corde vocale fonctionnelle. En fait, « comme l'une d'entre-elles présentant un épaississement congénital, elle se vit dotée d'une voix unique en son genre » selon les spécialistes. J'ai eu la chance de me procurer sa biographie, mais aujourd'hui en écrivant ses lignes, je ne peux vous dire où elle est passée. Un livre sur Nana ne saurait rester trop longtemps sur les rayons d'une bibliothèque, tant sa carrière, ses chansons, sa voix exceptionnelle fascinent tout un chacun. Dans les cinq vidéos que j'ai mises à votre disposition ci-dessous, vous aurez l'occasion d'apprendre beaucoup sur sa vie et sa carrière. Permettez que je plonge dans mes souvenirs et d'autres sources pour vous rapporter certains éléments sur cette étoile hors du commun.

Depuis l'âge de six ans, elle avait montré un talent musical exceptionnel. A l'âge de 12 ans elle commença à prendre des leçons de chant, de piano et d'harmonie et ce, pendant huit années. Sa soeur Jenny semblait au début avoir beaucoup de talents, mais c'est Nana qui avait rendez-vous avec le succès international.

Elle a chevauché plusieurs genres musicaux au cours de sa carrière, successivement ou simultanément : folklore, jazz, pop et classique. Elle s'est excellée dans la pièce maîtresse de Carl Off, la cantate «Carmina Burana», sous le titre de «Ave verum». En passant, juste un p'tit aparté, je conseille à tous ceux qui adorent le classique d'écouter cette pièce, «Carmina Burana» de Carl Off. La musique et son histoire est passionnante. Elle est interprétée par toutes les grandes voix et orchestres du monde. Personnellement, j'adore la partie de « Carmina Burana - O Fortuna» pour le rythmique)

           

que vous pouvez entendre en cliquant dans cette  fenêtre ci-dessus . Un bon haut-parleur serait intéressant pour le roulement des grosses caisses et cymbales pour pénétrer la beauté de l'oeuvre.

Revenons à Nana Mouskouri. Ses succès lui ont procuré près de 300 disques d'or, de diamant et de platine. En 2004 elle a présenté sa biographie illustrée. En 2005, ce fut sa tournée d'adieux internationale partant de l'Europe vers l'Amérique. Son dernier concert a été présenté à l'Opéra Garnier à Paris. Elle a mis un terme à sa carrière par un double concert à l'Odéon d'Hérode Atticus en Grèce en juillet 2008. Un public international était là et se leva à chaque pièce pour ovationner une dernière fois : Ioánna Moúskhouri dit Nana. Je n'y étais pas, mais je ne saurais me passer de ce DVD historique.
Sortez de votre quotidien et cliquez sur les liens chronologiques ci-dessus pour écouter cette voix unique que le ciel nous a fait cadeau pour oublier nosp'tites misères .


      

Bonne écoute.

Max Dorismond