Discours d'Etzer Vilaire à la mémoire des héros de l'Indépendance, de Charlemagne Péralte... 

Sunday, November 9, 2014

Pour Mikhaïl Gorbatchev, le monde est "au bord d'une nouvelle guerre froide"

Le dernier dirigeant de l'Union soviétique, Mikhaïl Gorbatchev, a estimé que le monde était " au bord d'une  nouvelle Guerre froide lors  des festivités  marquant le 25ème anniversaire de la chute du mur de Berlin.     

Histoire - "Le monde est au bord d'une nouvelle guerre froide",  a affirmé l'ancien responsable de 83 ans, dans une allusion manifeste à la crise ukrainienne. "Certains disent qu'elle a déjà commencé", a t'il ajouté,selon des propos rapportés en allemand par dpa . Au cours des derniers mois, la confiance s'est rompue, selon lui.  


"Souvenons-nous qu'il ne peut y avoir de sécurité en Europe sans le partenariat germano-russe", a-t-il encore insisté au cours d'une manifestation organisée par la Fondation "Cinema for peace" à laquelle il appartient.
Dans un entretien à la Radio Télévision suisse (RTS) qui doit être diffusé dimanche, Gorbatchev a également estimé: "On essaie de nous attirer dans une nouvelle guerre froide. On voit de nouveaux murs. En Ukraine, c’est un fossé énorme qu’ils veulent creuser".

"Poutine défend mieux que quiconque les intérêts de la Russie"
"Le danger est toujours là", selon lui. "Eux, ils croient qu’ils ont gagné la guerre froide. Il n’y a pas eu de vainqueur, tout le monde a gagné", a-t-il jugé. "Mais aujourd’hui, ils veulent commencer une nouvelle course aux armements". Interrogé ensuite pour savoir si par "eux", il entendait les pays de l'Otan, il a répondu: "L'Otan est un instrument qui est utilisé".

8000 ballons illuminés sur le tracé de la frontière
Cliquez pour agrandir
Présent à Berlin tout au long d'un week-end de festivités marquant le 25e anniversaire de la chute du Mur, l'ancien leader soviétique doit s'entretenir lundi avec la chancelière Angela Merkel.
Mikhaïl Gorbatchev, largement crédité d'avoir permis la réunification allemande, avait déclaré avant son départ pour Berlin qu'il entendait défendre la position du président russe Vladimir Poutine auprès de la chancelière Angela Merkel.

"Je suis absolument convaincu que Poutine défend aujourd'hui mieux que quiconque les intérêts de la Russie. Il y a bien sûr dans sa politique de quoi attirer les critiques. Mais je ne souhaite pas le faire et je ne veux pas que quelqu'un d'autre le fasse", a-t-il indiqué avant son départ pour la capitale allemande.

Pour célébrer l'anniversaire de la chute du mur de Berlin, la capitale allemande a vu les choses en grand. Pour donner un peu plus de légèreté à cet événement lourd de sens, 8000 ballons gonflés à l'hélium sont installés sur 15 km de long, suivant l'ancienne frontière que délimitait le mur. Deux artistes allemands,Christopher et Marc Bauder, ont conçu l'installation.

8000 ballons lumineux pour fêter les 25 ans de la chute

         du Mur de Berlin. Cliquez pour agrandir                         

Ces 8000 ballons, attachés à deux mètres du sol, ont été allumés tous en même temps vendredi 7 novembre au soir, et le resteront jusqu'au soir du 9 novembre, date marquant la chute du mur. Les ballons seront alors tous décrochés, et s'envoleront dans le ciel. L'installation colossale rappelle également "les bougies, que des gens montraient en signe de protestation durant l'automne 89", explique Frank Ebert, ex-opposant au régime est-allemand, lors de la présentation du projet à Berlin.


Visible de l'espace ?
Moritz Van, un organisateur de l'événement, explique également qu'il s'agit de faire vivre la mémoire. En effet, aujourd'hui, beaucoup de jeunes Berlinois n'ont pas connu l'époque du mur. "Nous voulons montrer à tous ceux qui n’ont pas connu le mur, autrement dit près de 50% des Berlinois, soit parce qu’ils étaient trop jeunes ou qu’ils n’habitaient pas encore ici, nous voulons répondre à leur question: où était le mur ?" justifie-t-il.

L'installation, de très grande ampleur, devrait même être visible de l'espace. "Le Mur était une construction massive” explique Christopher Bauder, “monstrueuse, longue, haute, lourde et faite de matériaux durs alors nous voulons lui opposer quelque chose qui témoigne de la dimension de la ville mais qui soit fait d’un matériau léger, de l’air, de la lumière et tout cela va ensuite dériver gentiment et pourra donc aider les blessures à cicatriser."

Documentaire sur le mur de Berlin de la construction à la destruction


Chute du mur de Berlin: 25 ans après, d'autres barrières tiennent toujours debout

INTERNATIONAL - En ce jour de 1989, les Berlinois se sont rassemblés des deux côtés de la barrière en béton qui les avait divisés pendant presque 30 ans et ont commencé à la démolir petit à petit. Le mur qui s’érigeait entre Berlin-Est et Berlin-Ouest, entre le communisme et l’Occident, allait bientôt disparaître.

Mais 25 ans après la chute du mur de Berlin, d’autres barrières dans le monde sont toujours debout. Elles séparent des communautés, des pays et même des continents entiers. Pour célébrer l’anniversaire des événements historiques du 9 novembre, les contributeurs du HuffPost du monde entier évoquent les barrières apparemment insurmontables qui les entourent encore en ce jour. Dirigeants du monde, le temps est venu de démolir ces murs.

Sources : AFP, Le Huffington Post