Discours d'Etzer Vilaire à la mémoire des héros de l'Indépendance, de Charlemagne Péralte... 

Sunday, June 29, 2014

Célébration des 211 ans du bicolore haïtien en Haïti et dans la diaspora

Par : Herve Gilbert herve.gilbert@gmail.com
Le 18 Mai représente la fête nationale du drapeau haitien en Haiti, une journée de commémoration  célébrée avec solennité  en Haïti et dans la diaspora haïtienne. C’est une festivité  qui met à l'honneur  l’un de nos  symboles forts qu'est le drapeau. Ce jour est lié  aussi à l’histoire d’Haiti et à son passé glorieux.
Le 18 Mai de cette année a eu cependant un éclat différent des années précédentes au centre de la Floride, particulièrement à Orlando où l’on a constaté  une plus grande participation des églises protestantes de la communauté  haïtienne, telles l’Eglise Baptiste de Philadelphie, la Première Eglise Baptiste Haïtienne d’Orlando, l’Eglise Beracah (septième jour adventiste),   (l’Eglise Guilgal (septième jour adventiste). 

En effet, celles-ci ont pris part à cette manifestation culturelle en déléguant des  dizaines de jeunes à la participation de cette festivité culturelle tant dans les shows  chorégraphiques  que 
dans  les parades, exhibitions  et sketchs, etc. La communauté du centre de la Floride de son côté a répondu également en grande pompe, et plus de 2500  personnes ont  pris part à cette cérémonie  pendant plus de 5 heures de temps.

Cette célébration était  une initiative conjointe du Consulat d’Haïti à Orlando et d’un comité d’organisation du Centre de la Floride crée à cet effet. Ces deux entités ont offert un programme culturel bien élaboré qui a permis de faire ressortir  la fierté Haïtienne au sein de notre communauté d’Orlando , mettant ainsi en relief notre langue, notre culture et notre histoire.
Très tôt dans la matinée le « Central Florida Fairgrounds » situé au 4603 West Colonial Drive, Orlando,   était revêtu à l’intérieur comme à l’extérieur du complexe bicolore bleu et rouge haïtien alors que des fanions bicolores bleu et rouge flottaient aux quatre coins du local. La fête a débuté par une  grande exposition ayant duré  toute la matinée . Y étaient regroupés des professionnels haitiens, ceux de la communauté d’Orlando ainsi que le département de la Police qui lançait aussi sa campagne de recrutement au moyen de pamphlets pour attirer l’attention des visiteurs. Des campagnes de sensibilisation sur la santé étaient aussi de la partie où l’on avait remarqué la présence du Dr Marie José François mettant l’accent sur la nécessité de se soigner en vue de rester en bonne santé.

Cette festivité à caractère communautaire était aussi l'occasion pour les participants d'apprécier l'artisanat haïtien à travers d’autres  expositions ayant  eu lieu toute la journée.  C’était donc une manifestation socio-culturelle symbolisant également  le courage d'un peuple déterminé et fier de son histoire et de sa culture. C’était aussi une journée de pique-nique autour du parc agrémenté de restaurants ambulants qui servaient les gens qui y étaient présents

Après la parade  des majorettes, des “Drum Corps”,  des “Drill team”, des scouts, et des gardes d’honneur de différentes églises de  la communauté haïtienne d’orlando, c’était   la montée symbolique du drapeau  par le Consul Laurent Prosper qui  ouvrait formellement  ainsi le début de la cérémonie du jour au “Central Fairgrounds”.

Il était à peu près 3 heures dans l’après-midi quand la cérémonie avait commencé en présence de plusieurs leaders  de la communauté haïtienne et de certains fonctionnaires de la ville d’Orlando ; après une prière évoquée par un représentant de la communauté,  Dominique Mathurin a entonné les hymnes américain  et haïtien  . Puis les interventions du consul d’Orlando Laurent Prosper, du commissioner du district 6 d’ Orlando, de Mr Homer Hartage  ancien commissioner du district 6  et celles de deux sous-officiers de la Police d’Orlando.

Les intervenants haïtiens et étrangers ont mis l’accent au cours de leurs allocutions sur la fierté de la première République noire du monde et le patriotisme Haïtien, mettant aussi en valeur la richesse de la culture haïtienne  au sein de notre communauté du centre de la Floride. La richesse de la musique haïtienne a rayonné dans un spectacle de sons et de couleurs avec la participation de plusieurs artistes qui ont défilé sous les yeux des uns et des autres.


Nous donnons un gros coup de chapeau aux  organisateurs et aux  intervenants sur le stand , en l’occurrence, le reverend Serge Amos Bonhomme et Emmanuelle Delphin qui ont  fasciné l'assistance tant par  leur animation et leur spontanéité. Il ont fait un travail de titan très apprécié du public qui a passé à notre avis une bonne fête du drapeau . 


Par : Herve Gilbert herve.gilbert@gmail.com