Discours d'Etzer Vilaire à la mémoire des héros de l'Indépendance, de Charlemagne Péralte... 

Tuesday, August 21, 2012

Pleins feux sur Jérémie : Levée de fonds pour l'Hôpital Saint -Antoine de Jérémie

 Par: Herve Gilbert herve.gilbert@gmail.com

Dans le cadre d'une campagne de collecte de fonds en vue de la réhabilitation de l'Hôpital Saint-Antoine de Jérémie, l'organisation STAHF ( St Antoine Hospital Funds,Inc), à l'inititiative de Jean Marie Florestal et du Dr Frantz Bazile respectivement secrétaire executif et président a organisé le samedi 19 Août 2012 un " Fund Raising Party " une soirée de levée de fonds au ballroom de Feathers à Davie (Miami Floride).

J-M Florestal
Cette soirée à la fois culturelle et sociale était pour les Jérémiens et Grand'anselais comme un prélude à la fête patronale de la cité qui sera célébrée le 25 Août prochain en Haiti . Un nombre important d'invités avait répondu à cette invitation où le groupe musical " Lucky Plus" en fin de soirée après le diner avait mis les fourmis dans les jambes de tout un chacun présent à cette festivité en fait à but caritatif mais qui aussi représentait des moments de retrouvailles.

Dans son allocution de circonstance, Jean Marie Florestal , porte- parole de l' organisation STAHF ( St Antoine Hospital Funds, Inc ), a présenté ses remerciements et compliments aux familles jérémiennes présentes et non présentes qui ont offert des dons additionnels à cette initiative ainsi qu'à tous les Jérémiens ayant contribué leurs efforts au soutien de l'hôpital.

Dr F. Bazile et Madame
De son côté, le président du comité de l'organisation, le docteur Frantz Bazile a mis l'accent sur la nécessité des donations ou contributions pour la sauvegarde et le bon fonctionnement de l'Hôpital Saint Antoine, parce qu'une population sans un centre hopitalier de santé est vulnérable à toutes les catastrophes, ce qui, selon lui, doit être une vraie préoccupation pour tous

La population de l'Hôpital Saint Antoine de Jérémie a été estimée à 15000 habitants en 1924 lors de sa création avec une densité de population de 1200 habs/km² et était desservie pendant longtemps par un personnel médical complet. Aujourd'hui sans même la présence de ce personnel médical , l'hôpital dessert une population de plus de 69000 habitants soit une densité de population d'habitants quadruplé par km² .
Vue partielle de l'assistance , cliquez sur une photo pour l'agrandir.



Nous espérons que cette démarche très prometteuse pourra être canalisée afin d'atteindre le but visé et qu'un comité intermédiaire sera mis en place à Jérémie pour le suivi d'un tel projet. Le département de la Grand'Anse est trop longtemps traité en parent pauvre en matière de soins de santé. L'hôpital Saint-Antoine, construit vers l'année 1920 est dépourvu de tout. Il demeure malgré tout le seul centre hospitalier du département de la Grand'Anse . L'hôpital ne dispose pas de pédiatre, pas d'interniste ni de chirurgien . En cas d'urgence, les cas les plus graves sont référés au Centre de l''Espoir ou à l''Hôpital de la Haitian Health Foundation (HHF) à Gébeau. Dans les cas d'intervention d'urgence, les patients sont généralement référés à l'hôpital de l'Anse d'Ainault ou aux Cayes situées à 92 kilomètres, ce qui oblige les malades à passer plus de 6 heures d''horloge ou parfois davantage en transfer, en raison de l'état lamentable des routes. Dans la majorité des cas , les malades rendent l'âme au cours du transport. Donc l' hôpital Saint Antoine fonctionne de façon embryonnaire, au point qu'on se demande pourquoi le comparer à un centre de santé. Un triste tableau !


En effet, la situation de l'hôpital Saint-Antoine résume pour les observateurs le sombre tableau de tout le système sanitaire dans le département de la Grand'Anse. Les problèmes d'infrastructure sanitaires sont nombreux pour une population qui a quadruplé pendant les trois dernières décennies. L'insouciance et la négligence des autorités locales, régionales et nationales à protéger les vies et les biens des citoyens étaient criantes sous nos yeux lors de notre visite de l'année dernière. Etait marquante une absence de ressources humaines qualifiées à tous les niveaux , cause aussi d'un obstacle majeur à l' épanouissement de la ville.

Marc-Antoine Gauthier
Cette situation s'explique aussi par la fuite des cerveaux et par l'émigration de ses fils vers d'autres points du globe. Les habitants actuels de la ville venus des zones avoisinantes n'ont pas non plus le souci de conserver les patrimoines historiques de la ville de Jérémie voire de les restaurer . Notamment, nous avons été témoins d'une transformation lente mais certaine des caractéristiques typologiques de la ville. Si rien n'est fait pour freiner cette dégringolade, avant longtemps Jérémie disparaîtra sous nos yeux, et cette décadence entrainera des pertes irréparables aussi bien pour la région de la Grande-Anse que pour le pays.





Les participants durant la soirée , cliquez sur la photo pour l'agrandir et pressez la flèche vers la gauche pour          retourner dans le texte .     Photos (Hervé Gilbert)                                                                                                                                                                         
Nous saluons l'initiative de STAHF qui souhaite travailler activement à la réhabilitation de l'hôpital Saint Antoine et nous encourageons nos concitoyens où qu'ils soient à se joindre à eux pour un véritable"kole zèpòl", parce que la santé est le premier des biens. Cette démarche a également pour but d'encourager dans la communauté jérémienne une mouvance pouvant conduire à la renaissance des valeurs historiques de la ville de Jérémie.

 
 
                                      Cette festivité culturelle représentait aussi un moment de retrouvailles.                    

Une pensée spéciale à nos congénères de partout qui ont fait le déplacement durant cette période de fête patronale , aux pêlerins de la Saint Louis actuellement en visite dans la cité . Nous attirons donc votre attention sur l'inéfficacité de l'hôpital de Jérémie qui ne peut répondre aux besoins des gens. Si par hasard vous avez une malaise quelconque durant votre séjour à Jérémie, l'hôpital Saint Antoine ne sera pas en mesure de vous prodiguer les soins que pourrait nécessiter votre cas: tableau sombre !



Ce cri de détresses pour l'Hôpital Saint Antoine de Jérémie vaut également pour les autres domaines vitaux et historiques de notre ville, tels que : Le pont de la Grand'Anse trait d'union entre la ville et le reste du pays , l'un des poumons économiques de la ville, maintenant dans un piteux état. La structure métallique du pont est couverte de rouille la rongeant comme une verrue ; la cathédrale Saint Louis, qui est l'un des rares points d'intérêts de la ville de Jérémie en raison de son architecture, est remplie de fissures et se trouve dans un état de décrépitude ; le quai (wharf) de Jérémie, le seul débarcadère de la ville qui pourtant recevait des bateaux de fort tonnage vers les années 40-50, ne peut même plus desservir aujourd'hui les bateaux de cabotage ; La piste d'aviation toujours en terre battue est aujourd'hui remplie de crevasses ; le kiosque de la Pointe, lieu historique du côté de « Nan Còtfè », où les enfants endimanchés se rendaient pour respirer l'air imprégné de l'odeur du sel marin, est maintenant un endroit abandonné et n'offre plus le panorama d`antan. Enfin nous tirons la sonnette d'alarme quant à la protection des autres monuments et espaces urbains ayant un intérêt historique ou esthétique dans la ville de Jérémie …


C'est un devoir à tous de protéger l'héritage que nous a légué notre histoire et nos ancêtres et de transmettre cet héritage aux générations futures dans les meilleures conditions possibles. Avec une prise de conscience et un front commun, nous Jérémiens vivant en Haïti et en diaspora, pouvons redorer l'image de cette ville si splendide qui procurait autrefois à ses fils et filles la joie de vivre et leur offrait toutes sortes de plaisir . Jérémie a de nos jours beaucoup perdu de sa splendeur et de sa fierté; mettons-nous résolument à l'oeuvre pour la réhabilitation de l'Hôpital Saint Antoine, un tout premier projet parmi les autres à venir.


par: Herve Gilbert herve.gilbert@gmail.com





Hôpital Saint-Antoine de Jérémie

Lire dans la même rubrique: